Grossesse, ostéopathie... quel est l'intérêt ?


Je reçois régulièrement des femmes enceintes au sein de mon cabinet. Dans cet article, je vous propose de vous expliquer concrètement ce que je vais faire durant la consultation.

La grossesse est une période de chamboulement pour la femme, mais aussi pour l'entourage. Les changements corporels sont importants, que ce soit au niveau hormonal qu'au niveau physique/biomécanique avec une prise de poids et une modification posturale, etc.

La prise en charge de vos douleurs :

Durant les premiers mois, les changements principaux sont hormonaux, mais lors des premiers kilos et de l'arrondissement du ventre, cela va entraîner une modification de la projection du centre de gravité légèrement vers l'avant. Ce phénomène va solliciter d'avantage les muscles postérieurs du corps, et notamment faciliter les tensions au niveau du dos. La grossesse amplifiera souvent les tensions préalables, car le corps a moins de capacité à s'adapter et à "supporter" les petites contraintes du quotidien.

Le plus fréquemment, cela se répercutera avec des douleurs lombaires ou au niveau du bassin, car la modification posturale sera plus importante dans cette région, et les contraintes mécaniques également.

Pour prendre en charge ces douleurs, l'ostéopathe va utiliser des tests et des techniques douces et adaptées pour localiser les zones de blocages et de tensions, afin de permettre au corps de se relâcher et de se rééquilibrer. Par ailleurs, il est fréquent que les douleurs lombaires soient le reflet d'un trouble mécanique du petit bassin.

L'utérus étant soumis à un fort étirement, il va "tirer" relativement sur les structures l'entourant. Cela peut notamment se répercuter sur la mobilité du sacrum, des lombaires, de l'intestin, de la vessie, etc, qui ne fonctionnent plus de manière optimale ; cela peut parfois notamment entraîner les fameuses sciatiques de la femme enceinte. Ces conséquences physiques peuvent être travaillées en ostéopathie en traitant la cause et non uniquement les symptômes.

D'autre part, les impacts sur le système circulatoire sont importants également durant la grossesse, avec des œdèmes ou des phénomènes de rétention d'eau. L'ostéopathe peut travailler sur les différentes structures souvent à l'origine de ces problèmes, en stimulant le retour veineux et en évitant la rétention d'eau.

L'ostéopathe viendra relâcher ces tensions sans jamais manipuler le bébé ou utiliser une technique risquée pour votre enfant ou pour vous même.

L'amélioration de votre quotidien et de votre "confort"

Les femmes enceintes le savent, il n'y a pas que les douleurs qui viennent vous perturber lorsque vous attendez un heureux évènement. D'autres symptômes peuvent apparaître : nausées, ballonnements, reflux d'estomac, constipation ou diarrhée, infections urinaires, etc...

Il est fréquent que les modifications de la posture et les changements hormonaux entraînent ce genre de symptômes, mais également de par les compressions mécaniques que peut exercer le bébé sur les structures avoisinantes. L'ostéopathie peut avoir un impact sur ces compressions.

Également, les hormones de la grossesse, qui permettent de détendre les ligaments afin de faciliter l'ouverture du bassin, ont un impact sur la digestion, en ralentissant légèrement la digestion, et d'autres structures comme le clapet à l'entrée de votre estomac. L'ostéopathie peut "stimuler" mécaniquement et neurologiquement certains organes afin d'avoir un impact sur ce relâchement.

L'ostéopathie peut avoir également un impact sur les hémorroïdes, car elles sont souvent liées à un trouble du retour veineux (qui lui même peut être lié à un trouble de mobilité du foie, en relation directe avec les veines principales de votre digestion). Les résultats sont parfois spectaculaires !

Et votre bébé dans tout ça ?

Une séance d'ostéopathie va vous permettre non seulement de vous sentir mieux, mais participera également à donner "plus de place" à votre enfant, car les tensions mécaniques que vous ressentez ont également un impact sur lui. Il se sentira souvent plus "libre" de ses mouvements. Les sensations physiques du stress diminuant également après une séance d'ostéopathie, vous vous sentirez plus apaisée, et votre enfant vous en remerciera !

De plus, certaines d'entre vous viennent car leur enfant n'est pas dans la bonne position (le bébé n'a pas la tête en bas). Je ne viendrai jamais mobiliser directement l'enfant (ni aucun ostéopathe, c'est interdit). Cependant, en travaillant sur votre posture, sur l'ouverture du bassin, et sur les tensions pouvant relativement "bloquer" l'enfant, ce dernier pourra la plupart des fois reprendre une position "normale" en quelques jours.

Une autre manière de préparer l'accouchement

L'ostéopathe va donc travailler sur de nombreuses structures pour que vous et votre enfant vous sentiez mieux. En facilitant l'ouverture du bassin de manière symétrique ; en libérant le sacrum et le coccyx afin qu'ils ne vous provoquent pas de douleurs lors de l'accouchement ; en facilitant le relâchement de l'utérus afin qu'il soit plus déformable et libre ; en facilitant la bonne position de l'enfant ; tous ces points vont vous permettre d'approcher de l'échéance de manière plus apaisée et dans les meilleures conditions.

De plus, de nombreuses études le confirment, être détendue et déstressée le jour-J facilite le bon déroulement de l'accouchement et limite les complications !

L'ostéopathe est un professionnel de santé qui a l'habitude de s'occuper de femmes enceintes. J'ai pour habitude de donner quelques conseils posturaux ou des étirements spécifiques aux femmes enceintes qui consultent, en fonction de leur posture ou des contraintes auquel elles sont soumises au quotidien.

J'espère que cet article aura répondu à vos questions. N'hésitez pas à le partager s'il vous a plu en cliquant sur l'icône FB ou Twitter !

Si vous avez des questions, des remarques, vous pouvez utiliser le formulaire de contact dans l'onglet information ou laissez un commentaire ci-dessous.

Derniers posts